Le shape des planches de surf de A à Z avec Guilhem Rainfray de Guéthary Surfboards

Comment shaper ses planches de surf par Guilhem Rainfray

Surfeur depuis 1966 et shaper depuis 1969, Guilhem Rainfray est bien installé dans son atelier “Guéthary SurfBoards” où il fabrique ses longboards vintage de A à Z. Shaper, glaçeur, ponçeur et même grand père, venez découvrir les étapes de fabrication des bijoux de l’océan avec Guilhem!

☛ Retrouvez ici toutes les planches vintages de Guilhem  à acheter sur Akewatu ☚  

 1) Le traçage de la “outline” 

Je précommande mes pains de mousse chez Millenium Foam. Lorsque le pain de mousse est livré, il sort d’un moule, il est scié en deux. Il faut coller plusieurs lattes de bois pour le rigidifier.

“Il est primordial d’avoir le bon ratio légèreté/résistance afin d’optimiser l’alourdissement de la planche avec l’ajout de la résine”

→ Je conseille de choisir des pains de mousse surdimensionnés par rapport à ce que l’on veut faire. Ça laisse plus d’imagination et de liberté de création avec les template. Notamment pour le « rocker » : courbe longitudinale de la planche de l’avant à l’arrière.

 2) La découpe du pain de mousse

→ Etape très minutieuse qui demande rigueur et précision. La découpe se fait tout d’abord avec une scie. Une fois scié, le pain de mousse ne laisse plus apparaître les  lignes du crayon, le shaper travaille à l’œil.

→ La trajectoire du rocker doit être remodifiée avec un rabot électrique : outil emblématique du shaper, le Skill 100.  Ce dernier est connu pour son système de réglage modifiable sur une courbe croissante. Le shaper travail sur le rail de la planche pour un rendu régulier et harmonieux.

“Si une erreur est commise sur cette étape, elle sera difficilement rattrapable, voire s’amplifiera à l’affinage. Un rendu clean et d’équerre est primordial. “

 3) L’affinage du pain de mousse

→ Il s’agit d’harmoniser le pain de mousse pour un rendu final avant glaçage.
Les shapers utilisent des “Shapers Gauze” comme outil de ponçage :  rigides pour travailler sur du plat et souples pour travailler sur le rail, le nose.

L’utilisation de rabots est nécessaire afin de mettre au même niveau, la latte en bois  et la mousse. Ces deux matériaux n’ayant pas la même densité et consistance, c’est une étape de précision. Les mesures sont faites en inch et en pied.

 4) Pose du papier de verre

Cette étape consiste à recouvrir le pain de mousse d’un tissu de verre. Il existe différent grammage pour chaque type de planche. Les plus courants sont le 6 Oz pour 200 g/m² et le 4 Oz pour 180g/m².  Le tissu de verre est la clé d’une bonne étanchéité, protection et résistance au choc.

Le shaper va ensuite venir imprégner la mousse et le tissu de verre avec de la résine polyester.

 

 5) Pose de la résine

→ Le principe est d’imprégner le tissu de verre. Le shaper va éviter d’alourdir la planche en chassant le maximum de résine à l’aide d’une raclette.

“Le tissu de verre a le même principe que le béton armé : Tout seul il n’est rien mais allié à une armure métallique : BINGO ! Résine et pain de mousse fonctionnent de la même manière.”

 6) Le glaçage

Le glaçage va permettre l’ajout d’une décoration.
Le shaper aura le choix entre 2 solutions :
Peindre directement sur le pain de mousse puis glacer en transparent.
 Créer une résine teintée avec différents coloris. On reconnait une résine teintée lorsque les rails sont plus foncés que le reste de la planche. Il y a des spécialistes du Glassing comme l’atelier Blend Glassing, de Fab Morous à Anglet.

La 2ème étape du glaçage va consister à repasser une couche de résine pure avec un additif. Ce dernier donne une surface lisse et uniforme.

→ Lorsque les couches de résines sont passées et sêches : plaçe au ponçage de la planche. Il peut facilement prendre 2h sur résine sèche.

→ Nous pouvons nous arrêter ici mais je passe toujours une 3ème couche de résine sur les longboards. Cette fois ci extrêmement fine et fluide, comme une sorte de vernis. Cette dernière couche sera ponçée avec une ponceuse à base d’eau et de grains très fins.

 7) Le perçage des blocs de dérives

Les shapers utilisent une défonceuse qui va venir suivre les contours du modèle selon les systèmes de dérives. La taille de la fraise est calculée pour que le trou soit en adéquation avec la taille des dérives. Même système pour les boîtiers latéraux.

Tous les Guns, Longboards, Rétros disponibles sur Akewatu : C’est ici ! 

Propos recueillis par Diane Peytavin 

 

 

Connexion


Votre compte vous permet d'acheter.....

J'ai oublié mon mot de passe
Je n'ai pas de compte

Inscription via :

Récupérartion
du mot de passe.


Inscription


Créer votre compte pour acheter et vendre vos planches

J'AI DÉJÀ UN COMPTE

Inscription via :

Votre profil à bien été crée


30%

des informations remplies sur votre profil

Vous pouvez acheter des planches en toute liberté ! pour vendre une planche il vous faudra compléter votre profil à 60 % au minimum.

Snow/Ski

Lancement prévu en hiver 2017/2018

Akewatu se lance dans les sports d'hiver. Le lancement de notre plateforme Snow est prévu pour l'hiver 2017/2018.