La championne 2017 de snowboard freeride Marion Haerty nous parle matos!

Pour une meilleure expérience,
tournez votre tablette.

Journal des pistes

Interviews

La championne 2017 de snowboard freeride Marion Haerty nous parle matos!

Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de parler à une championne du monde! En effet, la championne 2017 du Freeride World Tour en snowboard féminin a eu la gentillesse de prendre quelques minutes entre deux voyages dans la peuf pour répondre à nos quelques questions. Comme la saison 2018 s’annonce aussi mouvementée (elle a déjà deux podiums sur le FWT 2018!), on en profite tout de suite pour découvrir le matos et les conseils d’une femme inspirante, motivée et oh combien talentueuse et déterminée : Marion Haerty!

2017 a été une grosse année pour toi, niveau compétition! As-tu la pression pour 2018 ou si au contraire, la pression est tombée ?
La pression est toujours là quand on se fixe des nouveaux objectifs, ca peut être un moteur comme un frein, chaque hiver est différent à aborder.
Je me réjouis de savoir comment je vais gérer celui ci mais aussi de vivre des nouvelles aventures !

 

Dans ta dernière vidéo , on comprend vraiment le virage que le freeride a fait prendre à ta carrière. Qu’est-ce que le freeride représente pour toi ?
Le freeride m’a permit d’exprimer ce que j’avais au fond de moi et m’a fait aussi grandir, la relation avec la montagne est quelque chose qui me stimule énormément avec en tête de continuer à la connaître la plus possible, plus j’avance plus je me plais dans cette discipline et tout l’environnement qui va autour.

 

Ton meilleur set-up de freeride, niveau matos, c’est quoi ?
En ce moment je test les boards hommes de chez Rossignol comme la Jibsaw sinon je suis souvent sur la board Diva, une planche assez polyvalente que ca soit pour le park et le backcountry, transformée maintenant en splitboard équipée des fixations Plume.

 

Tu as aussi beaucoup ridé en freestyle, slopestyle et bordercross. Pour les gens qui s’y connaissent moins, peux-tu expliquer les différences majeurs niveau planches ?
Il y’a plusieurs différences, le premier facteur est le curseur entre rigidité et souplesse, mais aussi la taille et les différents cambres.
Typiquement en freeride nous allons préférer des planches assez grande avec un cambre plutot normal et rigide pour plus de contrôle sur un terrain rempli de surprise, alors que en snowpark ca sera le contraire avec une planche plus joueuse, petite et bien souvent avec un cambre inversé pour la manipuler facilement sur les modules lors d’éxécutions de figures.

 

On ne peut pas parler freeride sans parler de sécurité. Quel sont tes conseils pour les gens qui veulent commencer à sortir des pistes ?
Premièrement s’équiper d’un Arva, pelle et sonde en sachant les utiliser, des stages sont mit en place avec Esta par exemple ou des vidéos circulent sur internet à ce sujet.

 

Avalanche rescue – Secours avalanche en autonomie

[ Avalanche rescue – Secours avalanche en autonomie (niveau 1/level 1 – novices) ]5 skieurs, témoins d'une avalanche, s'organisent afin de retrouver et porter secours aux personnes emportées.5 skiers, witnesses of an avalanche, organize themselves to find and bring help to people carried away.C'est encore le moment ! Visionnez tranquillement, retenez les points clés et entraînez-vous !#PrevriskHauteMontagne #LaChamoniarde #Choucas74 #pghmchamonixmontblanc #compagniedumontblanc #telepheriquedelaflegere #montblancnaturalresort #chamonix #arcteryx #MammutFrance #ZAGSKIS Les points clés du sauvetage en avalanche (pratiquant niveau 1) – Avalanche rescue key points (level 1)VF sous titrée en anglais – English subtitles Réalisée dans cadre du projet européen ALCOTRA PREVRISK HAUTE MONTAGNE.Copyright © La Chamoniarde – All rights reserved

Posted by La Chamoniarde on Friday, December 22, 2017

 

Ne pas hésiter à faire des entraînements avec ses amis en début de saison en cachant des Arvas, il est nécessaire aussi de se renseigner sur la météo local et le risque d’avalanche par le biais du BRA, il est aussi possible de se renseigner directement auprès des pisteurs pour connaître les risques locaux.

Es-tu plus rando ou remontée méchanique ?
Ça dépend des jours, la rando à un côté aventure à trouver des lignes vierges alors que la remontée mécanique est intéressante pour enchaîner les runs pour faire des figures sur le bords des pistes.

 

Te souviens-tu de ta toute première planche? L’as-tu toujours?
Si je dis pas de bêtises c’était une Hammer avec une grenouille dessus !

 

As-tu plusieurs planches? Comment choisis-tu celle que tu vas rider?
En effet j’ai plusieurs planches selon le type de neige et de la discipline que je veux pratiquer.

Par exemple si je vais faire du jib jadore rider la Justice en 148 de Rossignol et si j’ai envie de faire figures en backountry ça sera plutôt la diva en 153.

 

As-tu des conseils pour nos lecteurs concernant le choix d’une board?
Ça va dépendre de ce qui les passionnent en snowboard, du nombre de fois où ils seront sur la neige l’hiver mais aussi de leurs niveaux, le mieux est d’avoir une planche polyvalente.

 

Lors du choix de matos de snowboard, quels sont les critères à considérer?
La taille, son dynamisme et le cambre

 

Lieu de naissance : Colmar
Âge : 25 ans
Ou habites-tu? Grenoble
Taille : 1m64
Poids : 59kg
Surnom : Azerty
Spot préféré : Chamonix
Années de ride : 15
Style : Goofy
Plus grands accomplissement en snowboard ?
Mon premier rodéo back

Articlé rédigé par Dominique Granger.

Connexion


Votre compte vous permet d'acheter.....

Je n'ai pas de compte

Inscription via :

Récupérartion
du mot de passe.


Inscription


Créez votre compte pour acheter et vendre votre matériel

J'AI DÉJÀ UN COMPTE

Inscription via :

Votre profil à bien été crée


30%

des informations remplies sur votre profil

Vous pouvez acheter du matériel en toute liberté ! pour vendre une planche il vous faudra compléter votre profil à 60 % au minimum.

Snow/Ski

Lancement prévu en hiver 2017/2018

Akewatu se lance dans les sports d'hiver. Le lancement de notre plateforme Snow est prévu pour l'hiver 2017/2018.