Lucile Lefevre: une snowboardeuse qui envoie du lourd!

Achetez      Vendez      Surfez

  • Promotions

 
Thème

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed

Découvrir
Nos shortboards

Découvre notre rubrique Shortboard et fais ton choix parmi plus de 3000 planches d'occasion, de fin de série ou neuves.

Découvrir
 
Nos combinaison pour hommes

Découvre notre rubrique dédiée aux combinaisons de surf pour les hommes et fais ton choix parmi des centaines de combis !

Découvrir
  • Entretien

  • Wax
    Coming soon

  • Peignes
    Coming soon

  • Kits de réparation
    Coming soon

  • Seaux Combis
    Coming soon

  • Shampoings combis-vélo
    Coming soon

  • Transport

  • Housses
    Coming soon

  • Sacs étanches
    Coming soon

  • Chaussettes
    Coming soon

  • Chariots
    Coming soon

  • Barres de toits - Sangles - Autres
    Coming soon

  • Porte-vélo
    Coming soon

 
Nos dérives

Découvre notre rubrique dédiée aux dérives et fais ton choix parmi des centaines de Fins.

Découvrir

Journal des pistes

Interviews

Lucile Lefevre: une snowboardeuse qui envoie du lourd!

Lucile Lefevre a ce qu’on appelle un regard déterminé! © Juliette Lefevre

À 22 ans, Lucile ne semble être que pure détermination: compétitions après compétitions, Lucile gravit les échelons qui la mèneront, nous espérons tous, aux Jeux Olympiques de PeyongChang, en Corée du Sud cet hiver. Nous lui avons pris quelques minutes pour en savoir plus sur ses disciplines, mais aussi sur son matos.

 

Salut Lucile, pour nos lecteurs qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter rapidement en quelques lignes ?
J’ai eu la chance de grandir dans les Hautes-Alpes entre lac et montagne. A l’âge de 3 ans, je suis atteinte par une maladie aux hanches. Après 3 opérations, plusieurs plâtres et différentes attelles je peux de nouveau faire du sport. À 6 ans, mon papa me fait découvrir le Snowboard, et je deviens passionnée de ce sport de glisse. Je m’inscris alors au Club de snowboard de Risoul et je continue à pratiquer le snowboard dans ce club, avec mon coach Stéphane Azzola.

J’ai intégré la Fédération lors de ma rentrée au Pôle France, et depuis 3 ans je suis le circuit Coupe du Monde de Slopestyle et Big Air pour me qualifier au Jeux Olympiques de 2018.

 

Comment décrirais tu ton style de ride ?
J’essaye d’être le plus fluide possible, d’avoir différents grabs. J’aime tourner dans les 4 sens possible, j’apporte de l’importance à la polyvalence.

 


Stylé!  ©Thaïs Rivière / Fluofun

Ton meilleur set-up pour le slopestyle, niveau matos, c’est quoi ?
Une très bonne board Rome snowboard « Lo-fi » en cambre classique taille 146, elle est polyvalente et réactive, avec les fixes « Madison Boss » rome snowboard également. C’est le meilleur set up pour les femmes que j’ai ridé jusqu’a présent.

 

Tu fais principalement des compétitions de Big Air et de Slopestyle. Peux-tu expliquer à nos lecteurs qui s’y connaissent moins, la différence entre les deux disciplines ?
Le Big Air comme son nom l’indique c’est un seul gros saut, on exécute notre meilleur Tricks (Figure) sur ce saut qui est noté par un panel de juge. Les compétitions se déroulent le plus souvent en ville sur des échafaudages.

Le slopestyle c’est un enchaînement de plusieurs modules, souvent 3 sauts et 2 ou 3 Rails (Barre de fer), comme en Big Air c’est un panel de juges qui note notre descente.

 

Entre les deux, que préfères-tu et pourquoi ?
Je préfère le slopestyle, c’est plus polyvalent car on doit faire des rotations différentes sur les 3 sauts, j’aime rider les rails, la descente dure plus longtemps.

 

Ton matos diffère-t-il entre les deux types de compétition ? Si oui, quelle est la principale différence ?
Non j’utilise le meme materiel, quelquefois en Big Air si la prise d’élan et le kick (tremplin) sont glacé on a besoin que les carres soient plus affutées. En slopestyle les carres sont moins affutées car sur les rails (barre de fer) si notre carre accroche on peux tomber plus facilement.

Lucile Lefevre, en pleine compétition aux qualifs de la FIS Big Air World Cup à Mönchengladbach ©Oliver Kraus

 

Quels sont tes critères les plus importants quand tu dois choisir une planche ?
Le cambre, j’utilise le plus souvent un cambre classique, je trouve le cambre inversé intéressant seulement en poudreuse. La réactivité et aussi un critère très important car j’aime avoir du répondant sous les pieds et pouvoir faire des bons virages carvés à tout moment.

 

Aimes-tu et pratiques-tu aussi les autres disciplines du snowboard ?
J’aime faire du Half pipe lorsqu’il est bien ou du carving sur les pistes, mais bien sur j’aime beaucoup faire de la Pow quand les conditions de neige sont bonnes.


Une journée dans le park avec Lucile  ©Thaïs Rivière / Fluofun

Entre une journée dans le park ou dans la powpow, que choisis-tu et pourquoi ?
Idéalement les deux, commencer par faire quelques runs de Pow et ensuite rider des bons sauts et rails avec de la neige souple en réception c’est le rêve.

 

Te souviens-tu de ta toute première planche? L’as-tu toujours?
Oui c’est une Nitro « future » taille 126 que j’avais gagné à 7 ans en remportant « la mille pattes » à Montgenevre. Je l’ai toujours, c’est un souvenir de mes débuts, de ma première compétition..

 

Possèdes-tu plusieurs planches? Comment choisis-tu celle que tu vas rider?
En ce moment on s’entraine principalement pour les Jeux olympiques, j’utilise donc la « Rome Lo-fi 146» j’ai le même modèle en plusieurs exemplaires car sur les gros jump on casse quelque fois notre board.

Le reste de l’année il m’arrive d’utiliser Rome Wonderland 149 en Pow.

 


Prête pour le grand saut! ©The Stomping Grounds

Aurais-tu quelques conseils pour nos lecteurs qui aimeraient se mettre au slopestyle ?
Oui je pourrai conseiller d’aller à son rythme dans sa progression, commencer par des sauts faciles et des figures faciles, le principal c’est de se faire plaisir. Ne pas faire n’importe quoi sur un snowpark c’est important aussi car ça peux devenir un lieu dangereux si on ne respecte pas les règles (qui sont souvent affichées).

Observer comment font les riders plus expérimentés pour comprendre et apprendre.

 

Comment devraient-ils choisir leur première planche pour cette discipline ?
Une planche polyvalente, pas trop grande, qui correspond à son niveau.

 

Et pour terminer, te verra-t-on aux Jeux Olympiques de Pyeongchang cet hiver?
J’espère, je pense être sur la bonne voie.

En tout cas, on garde les doigts croisés pour toi!

Merci Lucile!

Suivez Lucile sur les médias sociaux et envoyez-lui vos encouragements pour les JO!

Retrouvez tous les snowboards de la communauté disponibles à l’achat sur Akewatu par ici

Plus d’infos sur Lucile Lefevre:

Lieu de naissance : Briançon
Âge : 22 ans
Ou habites-tu? Embrun (Hautes-Alpes)
Taille : 1m65
Poids : 65kg
Surnom : Lu
Spot préféré : Laax (Suisse)
Années de ride : 15 années
Style : Regular
Stance : 46cm
Angles : 15° / -15°
Best Trick : Cab 720 nosegrab
Trick favori : Sw 540 stalefish

Une petite dernière, en mode urbain ©Raphael Delfour / Ripcurl

Articlé rédigé par Dominique Granger.

Connexion

Avoir un compte te permet d’acheter et de vendre sur Akewatu.

Je n’ai pas de compte, je m’inscris.

Via les réseaux sociaux

Connexion avec Google

Inscription

Avoir un compte te permet d’acheter et de vendre sur Akewatu.

En créant ton compte Akewatu, tu acceptes nos conditions générales.

Via les réseaux sociaux

Connexion avec Google

Réinitialisation du mot de passe

Nous allons t'envoyer un mail pour réinitiliser ton mot de passe