Rencontre avec DADA Surfboards pour discuter glassing et finition
  • Promotions

 
Thème

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed

Découvrir
Nos shortboards

Découvre notre rubrique Shortboard et fais ton choix parmi plus de 3000 planches d'occasion, de fin de série ou neuves.

Découvrir
 
Nos combinaison pour hommes

Découvre notre rubrique dédiée aux combinaisons de surf pour les hommes et fais ton choix parmi des centaines de combis !

Découvrir
  • Entretien

  • Wax
    Coming soon

  • Peignes
    Coming soon

  • Kits de réparation
    Coming soon

  • Seaux Combis
    Coming soon

  • Shampoings combis-vélo
    Coming soon

  • Transport

  • Housses
    Coming soon

  • Sacs étanches
    Coming soon

  • Chaussettes
    Coming soon

  • Chariots
    Coming soon

  • Barres de toits - Sangles - Autres
    Coming soon

  • Porte-vélo
    Coming soon

 
Nos dérives

Découvre notre rubrique dédiée aux dérives et fais ton choix parmi des centaines de Fins.

Découvrir

Journal de board

Tutos

Les 5 étapes du “glassing” avec DADA surfboard

Surfeur passionné depuis 20 ans, David Delas a longtemps cherché la planche parfaite pour ses sessions Landaises… Une solution à chaque problème : devenir shaper ! De son surnom « DADA », il réalise des petites merveilles de ses mains avec des décorations flashy, pastels, oldschool et brillantes. Rencontre avec cette pointure du polish dans son atelier-maison de Capbreton.  

? Voici les 5 étapes du glassing avec DADA Surfboards ?

 

1) Travail du pain de mousse 

Etant spécialisé dans le glassing, je me fais livrer mes pains de mousse découpés à la machine. Il est nécessaire de les retravailler pour les adapter à mes envies et commandes.
Mon premier travail est de retracer les lignes au crayon à l’aide d’un trusquin. Je défini le type de planche que je veux créer.

Les glaçeurs sont toujours mis en retrait puisque leur travail correspond à l’étape de finition du processus de création d’une planche, mais c’est tout aussi important !

 

 

« Si l’on réalise un super shape et que l’on rate le glaçage derrière : La planche n’aura plus les mêmes propriétés et sera bonne pour une décoration de salon ! »

2) Vérifier la symétrie et l’équilibre de la planche ?

Je vérifie systématiquement que mon travail soit en accord avec le cahier des charges du client. Ensuite : on rentre dans le vif du sujet ! Je travaille uniquement de la résine teintée.

 

3) Glaçage du dessous… puis du dessus de la planche ?

Je commence par le dessous de planche. Je la camoufle à l’aide de scotch et de film protecteur afin que la résine ne déborde pas en dessous.
Le temps de glaçage est de 8 à 12 minutes, ce qui demande logiquement une rapidité et une grande concentration. A partir du moment où j’ai commencé à faire catalyser ma résine, il faut agir vite : quand c’est parti, c’est parti !  

ASTUCE

Préparer au préalable ses couleurs
Avoir des gestes précis

 

4) Etirer la résine ?

Tout se joue ici. Si cette étape est ratée, la planche peut ne jamais voir l’océan. Il est nécessaire de bien lisser et tirer la résine. Cela aura une incidence sur le poids et le volume de la planche. On enlève au maximum de la résine.

ASTUCE

Utiliser une raclette pour bien étaler la résine (différentes dimensions possibles)
Prendre des grands pots pour récupérer de la résine
Pas d’humidité ni de chaleur : Température idéale à 23°

 

 

5) Ponçage et finition au polish ?

Le ponçage est essentiel pour équilibrer la hauteur entre le pain de mousse et le tissu en fibre de verre. Sinon on peut couper précisément, tout doit être très bien rabattu.

 

Astuce

J’utilise un outil de ponçage que l’on retrouve en carrosserie. Il permet un travail doux, lent, comme à la main

 

Kit parfait du shaper 
  • Des gants
  • Un bon masque
  • Des raclettes
  • Un doseur
  • De la créativité !

 

Je compte 2h-2h30 de ponçage et 48h pour le temps de séchage. Je ponçe à des grammages les plus fins possibles.
Concernant les boîtiers de dérives, je les pose avant le polish, comme ça ils sont pris entre les deux strats. Personne ne s’est jamais plaint qu’un de mes boîtiers cassent, c’est beaucoup plus solide.

 

3 étapes pour la finition 

Première couche de résine
 Deuxième couche de résine beaucoup plus liquide
 La couche de polish qui vient donner le côté brillant.

 

Un conseil pour les futurs shapers ?

S’entrainer sur tout type de planche ! J’en suis à 400 planches et il parait qu’il en faut entre 3000 et 4000 pour ne plus commettre d’erreur !

 

? Retrouvez ici toutes nos planches disponibles sur Akewatu : Enjoy  ?

 

 

Article rédigé par Diane.

Connexion

Avoir un compte te permet d’acheter et de vendre sur Akewatu.

Je n’ai pas de compte, je m’inscris.

Via les réseaux sociaux

Connexion avec Google

Inscription

Avoir un compte te permet d’acheter et de vendre sur Akewatu.

En créant ton compte Akewatu, tu acceptes nos conditions générales.

Via les réseaux sociaux

Connexion avec Google

Réinitialisation du mot de passe

Nous allons t'envoyer un mail pour réinitiliser ton mot de passe